NOUVELLES

Maroc: seulement 7% de femmes dans les instances dirigeantes des entreprises (étude)

09/04/2013 02:20 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

Les femmes ne sont que 7% à occuper des fonctions de direction au sein des entreprises au Maroc, selon une étude rendue publique mardi à l'occasion d'un colloque organisé en partenariat avec l'ONU-Femmes.

Selon cette étude, présentée lors de la conférence intitulée "Gouvernance au féminin" à Rabat, les femmes ne représentent que 7% des salariés siégeant dans les instances dirigeantes des entreprises publiques et privées du royaume.

En outre, plus de la moitié de ces entreprises ne comptent aucune femme dans leur instance de gouvernance, ajoute le document, cité par l'agence MAP.

Dans ses recommandations, l'étude détaille les mesures prises dans d'autres pays et évoque notamment la possibilité de mettre en place un système contraignant. Il existe, selon elle, une méthode "douce", reposant sur "une forte volonté politique et une implication de tous les acteurs", et une "méthode forte", axée sur l'instauration de quotas et sanctions.

Prenant la parole, le ministre délégué en charge des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Naji Boulif, a mis l'accent sur les retards enregistrés au Maroc, tout en saluant les efforts récemment consentis.

Il a notamment souligné l'apport de la nouvelle Constitution, adoptée en 2011 dans le contexte du Printemps arabe. Celle-ci consacre l'égalité homme-femme et exhorte l'Etat à oeuvrer pour la parité (article 19).

gk/mcl/

PLUS:afp