NOUVELLES

Libye: le chef de cabinet du premier ministre relâché par les miliciens

09/04/2013 01:33 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

TRIPOLI, Libye - Le chef de cabinet du premier ministre de la Libye a été libéré huit jours après avoir été enlevé par des miliciens, a révélé mardi un haut dirigeant libyen.

Le vice-premier ministre Abdel-Salam al-Qadi a déclaré à l'Associated Press que Mohamed Ali Ghatous avait été relâché tard lundi soir. Il n'a donné aucun détail sur l'incident.

La disparition de M. Ghatous s'est produite alors que la tension ne cesse d'augmenter entre le gouvernement libyen et les groupes armés, qui sont essentiellement composés de rebelles s'étant battus pour chasser le dictateur Mouammar Kadhafi du pouvoir.

Les autorités libyennes ont souvent recours aux milices pour assurer la sécurité du pays, mais tentent aussi de les contrôler et dénoncent les abus qu'elles commettent.

Quelques jours avant l'enlèvement de son chef de cabinet, le premier ministre Ali Zeidan avait été assiégé dans son bureau par des miliciens parce qu'il avait menacé de faire appel à des forces étrangères pour mater les groupes armés.

Le jour où Mohamed Ali Ghatous a été kidnappé, des dizaines de miliciens avaient encerclé le ministère de la Justice en réaction aux propos du ministre, qui avait affirmé que certaines milices n'étaient pas légitimes et exploitaient des prisons illégales.

M. Ghatous a été porté disparu alors qu'il faisait le trajet entre Misrata et Tripoli en voiture. Son automobile a été retrouvée sur le bord de la route.

Lundi, M. Zeidan avait annoncé que quatre véhicules appartenant à un groupe armé avaient été impliqués dans le kidnapping de son chef de cabinet survenu le 31 mars un peu à l'est de la capitale.

Deux ans après la fin de la guerre civile, la Libye se démène toujours pour mettre sur pied des forces de sécurité nationales.

PLUS:pc