NOUVELLES

Les journalistes palestiniens contre l'accès des médias israéliens en Cisjordanie

09/04/2013 10:28 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

Les journalistes palestiniens ont exigé que l'Autorité palestinienne interdise l'accès de leurs collègues israéliens aux territoires qu'elle contrôle en Cisjordanie au motif de l'impossibilité pour eux de travailler en Israël.

"Nous sommes pour la liberté des médias de chaque côté, mais cette liberté ne peut pas être à sens unique, les journalistes israéliens pouvant entrer dans les Territoires palestiniens librement alors que l'armée israélienne interdit bien souvent aux journalistes palestiniens de se déplacer librement à l'intérieur des Territoires palestiniens", a déclaré mardi à l'AFP la journaliste palestinienne Nayla Khalil.

"Cette initiative est pacifique et ne comporte de menace pour personne, mais nous exigeons une égalité de traitement", a ajouté Mme Khalil, qui avait exigé et obtenu la semaine dernière le départ d'un journaliste israélien d'une conférence de presse au ministère palestinien de l'Information à Ramallah.

Le Syndicat des journalistes palestiniens a envoyé lundi une lettre au président Mahmoud Abbas exigeant l'interdiction d'accès des journalistes israéliens en zone autonome palestinienne comme c'est le cas pour les journalistes palestiniens en Israël.

Le vice-ministre palestinien de l'Information Mahmoud Khalifa a pour sa part précisé à l'AFP que ses services s'efforçaient de "réglementer le travail des médias étrangers, y compris israéliens, dans le cadre de la loi palestinienne".

"Ce que nous pouvons réclamer (à Israël), c'est le respect de la souveraineté palestinienne et la liberté de circulation pour les médias palestiniens à l'intérieur des Territoires palestiniens", a ajouté le vice-ministre de l'Information.

Seuls 50 journalistes palestiniens sur plus de 1.200 enregistrés bénéficient d'une carté délivrée par le bureau de presse gouvernemental israélien pour entrer en Israël, a-t-il indiqué.

he-sy-sst/agr/sw

PLUS:afp