NOUVELLES

La famille de Robert Dziekanski satisfaite du rapport du coroner

09/04/2013 05:26 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

La famille de Robert Dziekanski est satisfaite du rapport du coroner de la province sur la mort de l'immigrant polonais décédé à la suite d'une altercation avec des agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à l'aéroport de Vancouver il y a six ans.

Dans son rapport déposé lundi, le coroner Patrick Cullinane a conclu à un homicide. Il écarte la possibilité qu'un problème de santé ait pu conduire à la mort de l'immigrant polonais. La mère de Robert Dziekanski, Zofia Cisowski, a déclaré qu'il est évident pour elle que les policiers ont causé la mort de son fils. Ce qui s'est passé en 2007 continue de la hanter, dit-elle.

Procès pour parjure de quatre agents de la GRC

Un premier procès pour parjure des quatre agents de la GRC est prévu pour juin 2013. Les agents sont accusés d'avoir menti lors de leur témoignage à la commission d'enquête Braidwood.

Selon l'avocat-criminaliste de Vancouver Peter Edelmann, les accusations de parjure sont, en général, assez sérieuses en soi. Les conséquences pour la vie professionnelle d'agents accusés de parjure peuvent être sévères.

Zofia Cisowski souhaite des accusations criminelles

Zofia Cisowski espère toujours que des accusations criminelles seront portées contre quatre agents de la GRC pour la mort de son fils en 2007 à l'aéroport de Vancouver. Elle espère que le rapport du coroner permettra l'ouverture d'une nouvelle enquête sur le comportement des agents impliqués dans l'affaire.

La ministre britanno-colombienne de la Justice, Shirley Bond, a rappelé qu'elle ne prendrait aucune décision quant à une éventuelle enquête policière qui pourrait mener au dépôt d'accusations criminelles, avant que les procès pour parjure soient complétés.

PLUS:rc