NOUVELLES

Egypte: arrestation d'une journaliste néerlandaise, selon un confrère

09/04/2013 08:38 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

Une journaliste néerlandaise a été arrêtée au Caire après qu'un groupe d'Egyptiens l'a accusée d'espionnage alors qu'elle effectuait des interviews et l'a remise à la police, a déclaré un confrère mardi à l'AFP.

La journaliste freelance, Rena Netjes, interrogeait des gens pour préparer un article sur le chômage parmi les jeunes, quand des passants l'ont accusée d'espionage et l'ont "arrêtée", a raconté le journaliste néerlandais Bas Altena à l'AFP.

Selon lui, la journaliste l'a appelé après son arrestation et lui a dit qu'elle avait passé la nuit en prison et avait été emmenée au tribunal mardi matin.

"Ils disaient: +tu es une espionne, tu es une espionne+", a-t-elle raconté au journaliste néerlandais.

"Elle m'a dit qu'elle était au tribunal et qu'elle attendait le début de l'audience, et qu'elle n'avait aucune idée de ce qui se passait", a ajouté M. Altena au téléphone depuis Amsterdam.

Les personnes arrêtées en Egypte sont habituellement déférées devant un procureur, qui décide à son tour de leur libération ou leur maintien en détention.

Certains Egyptiens considèrent les étrangers avec suspicion. Un spot télévisé, à l'initiative d'un service de sécurité, avait même mis en garde les citoyens contre la révélation d'informations à des étrangers qui pourraient être des espions.

se/jaz/feb

PLUS:afp