NOUVELLES

Des voix s'élèvent aux États-Unis pour réclamer une hausse du financement public des arts

09/04/2013 04:28 EDT | Actualisé 08/06/2013 05:12 EDT

L'ancien batteur du groupe Guns N' Roses Matt Sorum s'est joint au violoncelliste Yo-Yo Ma sur la colline du Capitole à Washington, mardi, pour réclamer une hausse du financement public accordé aux arts, alors que les derniers mois ont été marqués par de profondes coupes budgétaires.

Le rock et le classique n'ont fait qu'un le temps d'une session d'improvisation, à laquelle étaient conviés les législateurs et les grands défenseurs des arts aux États-Unis. Ceux-ci prévoyaient ensuite de frapper à la porte de plusieurs membres du Congrès pour plaider leur cause.

La danseuse Lil Buck et la joueuse de cornemuse Cristina Pato ont également participé à la prestation.

Matt Sorum a souligné que sa mère était une professeure de musique. Il a ajouté que les cours de musique d'orchestre, de jazz et de fanfare qu'il a suivis à l'école secondaire ont joué un rôle crucial dans sa carrière musicale et entrepreneuriale. Il a récemment fondé à Los Angeles un organisme caritatif pour soutenir l'enseignement des arts.

M. Sorum s'est dit très excité d'être à Washington pour faire pression sur le Congrès. Le groupe Guns N' Roses a été intronisé au Temple de la renommée du rock, l'an dernier.

Le groupe Americans for the Arts fait pression pour rétablir le financement de 155 millions de dollars accordé aux agences National Endowment for the Arts et National Endowment for the Humanities. Celles-ci ont épongé des coupes de 7 millions de dollars l'an dernier en raison des compressions budgétaires imposées de manière automatique au budget du Congrès.

Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc