NOUVELLES

Attaque aux cocktails Molotov contre le ministère des AE à Bahreïn

09/04/2013 02:31 EDT | Actualisé 08/06/2013 05:12 EDT

Des inconnus ont lancé dans la nuit de lundi à mardi des cocktails Molotov sur le ministère des Affaires étrangères à Bahreïn sans faire de dégâts ni de victime, ont annoncé les autorités.

Il s'agit de la première attaque du genre depuis le déclenchement en février 2011 d'un mouvement de contestation mené par l'opposition chiite dans ce petit royaume du Golfe. Des attaques avaient déjà visé les forces de sécurité dans les villages chiites entourant Manama.

Selon le ministère de l'Intérieur, "un groupe de terroristes" a attaqué le bâtiment, dans le centre de Manama, qui abrite également des bureaux de la présidence du Conseil.

"Les gardes du bâtiment se sont opposés à cette attaque et aucun dégât n'a été signalé", a précisé le ministère sur son compte Twitter.

Des images circulant sur des sites internet ont montré des individus masqués attaquant à l'aide de cocktails Molotov le bâtiment.

Selon des témoins, les forces de sécurité ont mené mardi à l'aube des perquisitions dans plusieurs habitations à Manama et procédé à des arrestations.

Le ministère de l'Intérieur a annoncé par la suite que quatre personnes soupçonnées d'être impliquées dans l'attaque avaient été arrêtées.

"Les recherches sont en cours pour retrouver d'autres suspects", a ajouté le ministère, dans un communiqué.

Bahreïn est secoué depuis février 2011 par un mouvement de contestation animé par des chiites contre la dynastie sunnite des Al-Khalifa au pouvoir.

Selon la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH), au moins 80 personnes ont été tuées depuis le début de la contestation.

L'opposition et le gouvernement ont entamé le 10 février une nouvelle session du dialogue national, mais les discussions piétinent.

bur-at/sw

PLUS:afp