NOUVELLES

Wall Street termine en hausse, gagnée par l'optimisme avant Alcoa

08/04/2013 04:31 EDT | Actualisé 08/06/2013 05:12 EDT

Wall Street a terminé en hausse une séance hésitante lundi, soutenue par un accès d'optimisme des courtiers avant la publication trimestrielle d'Alcoa qui signait le coup d'envoi de la saison des résultats d'entreprises: le Dow Jones a pris 0,33% et le Nasdaq 0,57%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice Dow Jones Industrial Average s'est adjugé 48,23 points à 14.613,48 et le Nasdaq, à dominante technologique, 18,39 points à 3.222,25 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a avancé de 0,63% (+9,79 points) à 1.563,07 points.

L'élan haussier du marché, à l'issue d'une séance en grande partie dans le rouge, s'explique "par la meilleure humeur des investisseurs qui se rendent compte que le marché américain des actions reste l'une des meilleures opportunités d'investissement" à ce jour, a estimé Michael James, de Wedbush Securities.

Pour lui, "les gens reprennent confiance avant le départ de la saison des résultats avec Alcoa ce soir et (les banques) JPMorgan Chase et Wells Fargo vendredi". Contrairement aux Cassandre qui prédisent un décrochage imminent du marché, il estime que l'heure de la correction n'est pas encore venue.

De même, les experts de Briefing.com jugent qu'après la baisse de la semaine dernière, les indices restent en terrain favorable pour rebondir et la tendance devrait rester haussière dans les prochaines semaines, le mois d'avril étant statistiquement "un bon mois pour Wall Street".

Après le choc d'un rapport mensuel sur l'emploi particulièrement décevant vendredi, les opérateurs attendaient un discours du président de la Banque centrale américaine (Fed), Ben Bernanke, dans la soirée à Atlanta (Géorgie, sud-est).

La Fed avait averti en mars que la rigueur budgétaire à laquelle l'Amérique s'astreint depuis le début de l'année devrait tôt ou tard se faire sentir durement sur "la croissance économique et les créations d'emplois".

Le marché obligataire a perdu du terrain. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a avancé à 1,732% contre 1,694% vendredi soir et celui à 30 ans à 2,903% contre 2,863%.

ppa/sl/bdx

PLUS:afp