NOUVELLES

Syrie: principaux attentats à Damas

08/04/2013 10:34 EDT | Actualisé 08/06/2013 05:12 EDT

Rappel des principaux attentats à Damas depuis le début de la révolte contre le régime du président syrien Bachar al-Assad, le 15 mars 2011, qui s'est transformée en guerre civile.

--2011--

- 23 déc: 44 morts et 166 blessés dans un double attentat suicide dans le quartier de Kafar Soussé dans l'ouest de la capitale. Ces attentats, les premiers de grande ampleur depuis le début de la révolte, visent la Direction de la sûreté générale, le plus important service de renseignement civil, et un bâtiment de la Sécurité militaire.

--2012--

- 6 jan: Au moins 26 morts et 46 blessés dans un attentat suicide à Midane, quartier historique de Damas.

- 17 mars: 27 morts et 140 blessés dans deux attentats visant une direction de la police criminelle et un centre des renseignements dans le centre de la capitale.

- 10 mai: 55 morts et 372 blessés dans deux attentats quasi simultanés dans le quartier de Qazzaz dans le sud devant un siège de la Sécurité. Régime et opposition s'accusent des attaques.

- 18 juil: Quatre hauts responsables de la Sécurité, dont le beau-frère de M. Assad, sont tués dans un attentat visant le bâtiment de la Sécurité nationale à Rawda, dans le centre de la capitale, et revendiqué par l'Armée syrienne libre (ASL, rébellion)

- 21 oct: Un attentat à la voiture piégée vise pour la première fois le quartier chrétien de la vieille ville, Bab Touma: 13 morts (agence officielle Sana).

- 5 nov: 13 morts et des dizaines de blessés dans un attentat sur une place bondée à Mazzé (ouest), quartier résidentiel de la capitale abritant des ambassades et des centres de la Sécurité (OSDH).

- 12 déc: Plusieurs attentats, dont trois contre le ministère de l'Intérieur situé à Kafar Soussé, dans l'ouest: 11 morts (OSDH).

--2013--

- 3 jan: Onze personnes, dont des enfants, tués dans un attentat à la voiture piégée à Massaken Barzé, un quartier au nord (OSDH).

- 21 fév: Quatre attentats frappent le nord de Damas, faisant au moins 83 morts, en majorité des civils (OSDH). La principale attaque a lieu près du siège du parti Baas dans le quartier commerçant de Mazraa (61 morts).

- 21 mars: Un attentat suicide à l'intérieur de la mosquée Al-Imane, à Mazraa, fait au moins 49 morts, dont un célèbre dignitaire sunnite favorable au régime, Mohammad Saïd al-Bouti.

- 8 avr: Un attentat suicide à la voiture piégée en plein centre-ville, près de la Banque centrale, fait plus de 15 morts et 53 blessés, selon les médias officiels.

kd-fm/sw

PLUS:afp