NOUVELLES

Syrie: deux membres du Hezbollah tués dans une ville frontalière du Liban

08/04/2013 01:27 EDT | Actualisé 08/06/2013 05:12 EDT

Deux membres du Hezbollah qui combattaient aux côtés des forces du régime syrien dans le secteur de Qousseir frontalier du Liban ont été tués, a-t-on appris lundi auprès d'une source proche du parti chiite libanais.

"Deux membres du Hezbollah qui s'étaient rendus en Syrie combattre les groupes armés dans la zone de Qousseir ont été tués", a dit cette source.

Selon le président de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) Rami Abdel Rahmane, contacté par l'AFP, "des combattants du Hezbollah dirigent les combats contre l'opposition syrienne dans la région de Qousseir et d'autres secteurs de la province de Homs et à Sayyeda Zeinab, secteur de la banlieue de Damas abritant un lieu de pèlerinage chiite."

L'OSDH a d'autre part indiqué que la ville de Qousseir a été bombardée par l'armée de l'air, faisant un mort et plusieurs blessés.

Le 16 février, trois Libanais de confession chiite "entraînés par le Hezbollah" avaient été tués dans des combats similaires dans la même région, avait alors indiqué l'OSDH.

Une source du Hezbollah avait elle affirmé que ces trois Libanais avaient péri en "se défendant" et qu'ils "habitaient la Syrie".

Mais les deux Libanais qui sont morts lundi résident au Liban, selon la source locale qui n'a pas voulu révéler leur identité.

Le Hezbollah avait admis en octobre que certains de ses membres habitant des villages syriens frontaliers du Liban avaient participé à des combats pour "se défendre face (...) aux groupes armés".

L'opposition syrienne ainsi que l'opposition libanaise accusent le Hezbollah d'"ingérence militaire" en Syrie pour soutenir le régime de Damas.

str-rd/feb/mcl

PLUS:afp