NOUVELLES

Suppression des prestations à l'assurance-emploi: la coalition demande d'arrêter

08/04/2013 03:30 EDT | Actualisé 08/06/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - La Coalition québécoise contre la réforme de l'assurance-emploi revient à la charge avec sa demande de mettre fin à la politique des quotas, après le nouveau cas exposé dans l'édition de lundi du quotidien Le Devoir.

Ce quotidien faisait état du cas d'un prestataire de l'assurance-emploi qui a reçu un avis de Service Canada le prévenant que ses prestations seraient supprimées à compter du 27 mars parce qu'un fonctionnaire avait tenté en vain de le joindre en deux occasions. Or, le prestataire en question était absent parce qu'il participait justement à une formation offerte par Emploi Québec.

La coalition croit que de telles décisions par des fonctionnaires résultent du fait que Service Canada leur a imposé des quotas de prestations à réduire ou supprimer.

Elle demande donc au gouvernement Harper de mettre fin immédiatement à la politique des quotas.

Plusieurs manifestations contre cette réforme sont prévues dans les régions du Québec cette semaine et une manifestation nationale est organisée à Montréal le 27 avril.

La coalition regroupe la Fédération québécoise des municipalités, l'Union des municipalités du Québec, l'Union des producteurs agricoles, les fédérations étudiantes collégiale et universitaire, les centrales syndicales et le Conseil national des chômeurs, entre autres.

PLUS:pc