NOUVELLES

Paul Henderson, Dave King et Mark Messier reçoivent l'Ordre du hockey du Canada

08/04/2013 12:07 EDT | Actualisé 08/06/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Le membre du Temple de la renommée de la LNH, Mark Messier, n'a pu retenir ses larmes alors qu'il a reçu l'Ordre du hockey du Canada, lundi, pour sa contribution au développement du sport, en compagnie de deux autres grands.

Le sextuple champion de la Coupe Stanley a fondu en larmes lorsqu'il s'est mis à parler de la fierté nationale qu'il a ressentie lorsqu'il a vu Paul Henderson, qui a aussi reçu l'Ordre, marquer le but du siècle face à l'Union soviétique en 1972.

«En tant que hockeyeur de 11 ans, le fait d'avoir l'occasion de ressentir ce qu'est la fierté nationale à travers le hockey m'a inspiré, non seulement en tant que joueur, mais à porter l'uniforme un jour», a déclaré Messier.

Il a dû prendre une pause pour se ressaisir. «J'ai presque passé au travers», a-t-il blagué.

Messier, l'un des plus grands leaders de l'histoire de son sport, a dû s'arrêter à nouveau lorsqu'il s'est rappelé le discours qu'il a livré à ses joueurs à la Coupe Spengler en 2010 où il avait insisté sur la fierté et le sens des responsabilités qui viennent avec le chandail unifolié.

«Je n'ai pas pleuré quand j'ai raconté cette histoire dans le vestiaire», a-t-il précisé.

Messier n'est pas le seul à avoir versé une larme durant la cérémonie qui a eu lieu sur la Colline parlementaire, à Ottawa. L'entraîneur Dave King, l'autre récipiendaire de l'Ordre, était aussi ému quand il a parlé de son homologue Wayne Fleming, qui a récemment succombé à un cancer.

«Désolé pour les larmes, mais c'est un grand homme, a dit King. Je n'ai jamais été très émotif, et me voilà en train de pleurer.»

Henderson a profité de l'occasion pour annoncer que sa bataille contre le cancer se déroulait bien et qu'il répondait positivement aux traitements.

L'homme de 69 ans, originaire de Kincardine en Ontario, souffre d'une leucémie lymphoïde chronique. Henderson a remercié sa femme, Eleanor, de l'aider dans son combat.

«J'ai reçu ce diagnostic au mois de septembre. J'avais perdu 18 livres, a-t-il indiqué. J'avais une tumeur de la taille d'un pamplemousse dans l'estomac et je n'étais pas vraiment en forme.

«Après sept mois de traitements, la taille de la tumeur a beaucoup diminuée. J'ai repris 16 livres et je me sens bien.»

Messier, Henderson et King se joignent à un groupe sélect de joueurs et bâtisseurs qui ont déjà reçu l'honneur de Hockey Canada, dont Jean Béliveau, Wayne Gretzky, Gordie Howe, Cassie Campbell-Pascall et Gord Renwick.

Le Premier ministre Stephen Harper, qui a assisté à la cérémonie, a rendu hommage aux trois récipiendaires.

«Ces trois hommes ne sont pas seulement des ambassadeurs pour notre sport, ils sont des ambassadeurs pour le Canada et pour les valeurs canadiennes», a-t-il commenté.

PLUS:pc