NOUVELLES

Pakistan: la Cour suprême convoque l'ancien président Pervez Musharraf

08/04/2013 09:01 EDT | Actualisé 08/06/2013 05:12 EDT

ISLAMABAD - La Cour suprême du Pakistan a ordonné lundi à l'ancien dirigeant militaire Pervez Musharraf de se présenter devant elle mardi, en lien avec des gestes de trahison qui auraient été commis pendant qu'il se trouvait au pouvoir.

Elle lui a aussi interdit de quitter le pays.

Le plus haut tribunal du pays a pris cette décision en réaction à des pétitions privées qui reprochent notamment à M. Musharraf d'avoir renversé un gouvernement élu démocratiquement, d'avoir suspendu la Constitution et d'avoir renvoyé des juges de premier plan — y compris le juge en chef de la Cour suprême.

M. Musharraf a pris le pouvoir par la force en 1999 et est demeuré à la tête du Pakistan pendant près de 10 ans. Il a quitté le pays en 2008 et n'est rentré que tout récemment après un exil volontaire de quatre ans. Son retour a toutefois suscité peu d'enthousiasme et les talibans menacent de s'en prendre à sa vie.

Dimanche, l'ancien président a reçu la permission de se présenter aux élections parlementaires du mois prochain.

PLUS:pc