La taille du pénis est un des traits anatomiques qui contribue à séduire les femmes, selon des biologistes australiens, qui apportent lundi leur contribution à un débat qui obsède la gent masculine depuis la nuit des temps.

"Ce sujet excite l'imagination du public depuis très longtemps", relève Michael Jennions, professeur de biologie à l'Australian National University à Canberra, un des principaux auteurs de ces travaux publiés dans les Actes de l'Académie américaine des sciences (Proceedings of the National Academy of Sciences).

"Si vous regardez les magazines dans les kiosques il y a souvent des articles titrés Est-ce que la taille du pénis est importante?", poursuit-il: "Nous avons donc cherché à répondre à cette question ancestrale avec une approche scientifique valable".

"Les biologistes pensent que chez les hommes modernes, les homo sapiens, avant qu'ils ne portent des vêtements, les femelles utilisaient la taille du pénis comme un des facteurs pour choisir le meilleur partenaire potentiel pour la reproduction, mais peu de données pouvaient jusqu'alors appuyer cette hypothèse", explique-t-il.

De précédentes études avaient déjà montré que les femmes préfèrent les hommes plus grands et ceux avec des épaules larges et des hanches étroites, rappellent ces biologistes.

Leur étude ajoute à ces critères celui de la taille du phallus. Mais la taille seule n'est pas suffisante en soi: "Si vous êtes petit avec un corps en forme de poire, un grand pénis ne va pas accroître votre sex appeal", écrit Brian Mautz, de l'Australian National University, autre co-auteur de l'étude.

Pour parvenir à leur conclusion, ces chercheurs ont montré sur un grand écran à 105 jeunes femmes de 26 ans en moyenne une cinquantaine d'images numériques de silhouettes d'hommes aux tailles et aux anatomies --pénis au repos compris-- différentes.

Face à ces imgaes, les participantes devaient réagir anonymement en appuyant sur des touches. "En moyenne le temps de réponse des femmes pour chaque image a été très rapide, avec moins de trois secondes", a précisé Bob Wong, un biologiste à l'University Monash en Australie dans un entretien téléphonique avec l'AFP: cela révèle selon lui une réaction qui tient plus du réflexe que de la réflexion.

Une précédente étude de même type n'avait pas été concluante car elle s'appuyait sur un petit nombre d'images, de format réduit. Les réponses des femmes interrogés n'étaient de plus pas anonymes.

Selon l'académie nationale française de chirurgie, la longueur moyenne de l'organe masculin au repos est de 9 à 9,5 cm et de 12,8 à 14,5 cm en érection.

Aussi sur Le HuffPost:

Loading Slideshow...
  • Soulever des poids

    L'entraînement avec des poids devrait être visé en priorité. Soulever des poids facilite la production de testostérone dans le corps, qui est «l'hormone du sexe». Ne négligez pas les <em>push-ups</em>, <em>sit-ups</em> et autres abdos. En développant vos muscles du haut du corps, vous aurez une plus grande endurance durant l'acte sexuel.

  • Faire des «Kegels»

    Ces fameux exercices sont mieux connus des femmes enceintes, mais ils sont excellents chez les hommes (et femmes non enceintes) également pour renforcer leur plancher pelvien. Il s'agit des muscles qui se contractent quand vous arrêter subitement d'uriner. Avec un plancher pelvien plus musclé, les hommes retardent plus facilement l'éjaculation et les femmes ont un orgasme plus intense. En plus, il est facile de s'entraîner n'importe où: il suffit de contracter les muscles plusieurs fois de suite comme si vouliez arrêter d'uriner.

  • Pratiquer le yoga

    Vous aimeriez pimenter votre vie sexuelle avec quelques nouvelles positions? La pratique du yoga peut vous aider. En vous rendant plus souple pour commencer, et en améliorant votre endurance et votre énergie, et enfin en tonifiant vos muscles pelviens.

  • Faire de la marche rapide

    Selon une étude de l'université de Harvard sur 31 000 hommes de plus de 50 ans, les exercices aérobiques aident à réduire le risque de dysfonction érectile. Même chose chez les femmes, qui peuvent ainsi diminuer leur problème de frigidité en les aidant à se sentir mieux dans leur peau. Les activités aérobiques, qui font notamment brûler beaucoup de calories, aident à réduire considérablement les risques de maladies cardio-vasculaires en améliorant la circulation sanguine... qui aide à atteindre l'orgasme chez les femmes et à garder une érection plus longtemps. Sans oublier que les activités de ce type libèrent des endorphines, des hormones qui détendent et contribuent à augmenter votre performance sexuelle.

  • Nager

    Selon une étude de l'université de Harvard sur 160 nageurs, ceux qui nagent régulièrement encore à 60 ans auraient une vie sexuelle comparable à des gens de 40 ans. La natation améliore l'endurance et donne de l'énergie. Nager peut aussi vous aider à perdre du poids, et à vous muscler de façon harmonieuse (tous les muscles sont entraînés).