NOUVELLES

Olivier: Guillaume Wagner et Sugar Sammy dans les principales catégories

08/04/2013 01:00 EDT | Actualisé 08/06/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Guillaume Wagner, Sugar Sammy, les Denis Drolet et Jean-François Mercier sont cités dans les principales catégories en vue du Gala des Olivier, dont celui de l'Olivier de l'année, qui sera déterminé par le public le soir de la cérémonie.

Jean-Marc Parent, Jean-Michel Anctil, Lise Dion, Louis-José Houde, Mike Ward et Philippe Laprise complètent la liste des dix nommés pour le prestigieux Olivier de l'année.

Lors de l'annonce des nominations, lundi, à Montréal, Sugar Sammy a parlé d'une année exceptionnelle, lui qui a encore élargi son public francophone avec son «En français SVP!». Il est également finaliste pour l'auteur de l'année et le spectacle d'humour.

«Avoir la reconnaissance de l'industrie, ça fait du bien et ça donne une légitimité à ton travail», a exprimé Sugar Sammy, alors qu'il découvrait la liste des finalistes.

Il a dit voir dans le gala «d'abord un party d'humoristes qui font la fête», car il s'agit d'une occasion rare pour eux de tous se côtoyer.

Sugar Sammy a souligné que son spectacle «En français SVP!» comptait désormais des supplémentaires jusqu'en 2015. «Des gens reviennent trois ou quatre fois. De voir que ça va durer plus qu'une demi-année ou une année, ça fait vraiment plaisir. Je m'amuse de plus en plus avec ce spectacle», a-t-il souligné.

Découverte de l'année il y a deux ans, Guillaume Wagner, avec son premier spectacle solo intitulé «Cinglant», se voit aussi cité pour auteur et spectacle d'humour.

«Ça été une grosse année pour moi, avec des bouleversements dans ma vie. Et un show, une tournée, c'est ce à quoi j'aspirais depuis le début de ma carrière, et là je le vis. C'est juste du bonheur. J'ai réalisé que c'est vraiment de la scène que je veux faire», a commenté l'humoriste.

Guillaume Wagner partage sa nomination pour auteur avec son collaborateur et script-éditeur Jean-François Mercier.

«Jean-François Mercier est habitué avec la controverse. Il a débroussaillé tout ça pour enlever ce qui était scandaleux... et finalement il n'a pas réussi», a laissé tomber Guillaume Wagner.

Jean-François Mercier voit par ailleurs son émission de fin de soirée «Un gars le soir» — dont l'aventure vient de se terminer après plusieurs années en ondes — être citée pour la série humoristique de l'année, aux côtés de «Les Appendices», «Le Monde en gros», «LOL» et «Les Détestables».

Les Denis Drolet (Sébastien Dubé et Vincent Léonard) se retrouvent également dans la catégorie auteurs, avec leur collaborateur Sylvain Larocque, et pour le spectacle de l'année.

Ainsi, le jury des Olivier aura à faire son choix pour le spectacle d'humour de l'année entre «Comme du monde» des Denis Drolet, «En français SVP!» de Sugar Sammy, «Cinglant» de Guillaume Wagner, «Réconfortante» de Marie-Lise Pilote et «Faut j'te conte» de Michel Barrette.

Marie-Lise Pilote goûtait pour la première fois le plaisir des nominations aux Olivier, à son 30e anniversaire de carrière.

«C'est le fun surtout que c'est ma première participation, a-t-elle fait remarquer. Quand j'ai arrêté la scène il y a plusieurs années — avec le Groupe Sanguin et puis en solo —, ça commençait les Olivier. Je trouve ça 'trippant' pour mon 30e anniversaire de carrière d'avoir trois nominations.»

Elle se réjouissait particulièrement de la nomination pour «auteur». «C'est la première fois que j'écris autant pour un de mes shows», a souligné Marie-Lise Pilote, qui comptait aussi plusieurs collaborateurs, tels que Michel Brouillette et Laurent Paquin.

Mario Jean fera pour sa part un retour à l'animation, lui qui avait tenu les rênes de la cérémonie en 2001 et 2002.

Il a dit voir dans le 15e Gala des Olivier — qui se tiendra le 12 mai — un «gros party de famille». «L'humour est plus important que les individus. Je veux mettre de l'avant notre force en tant que famille, en tant que groupe», a-t-il fait valoir.

Et il ne se montrait pas très nerveux à l'idée de tenir la barre de ce grand navire. «L'équipe est super le fun. Ça travaille bien, je suis très rassuré de ce côté-là», a dit Mario Jean, épaulé en outre par Pierre-François Legendre à la direction artistique et à la mise en scène, et de Sébastien Hurteau aux textes.

«En plus, que ce soit excellent ou que ça marche plus ou moins bien, ça n'aura pas un grand impact sur ma carrière», a-t-il ajouté.

Ce sont 14 Olivier qui sont remis le soir du gala, incluant comédie à la télévision, émission de radio humoristique et «capsule, sketch ou chronique dans un nouveau média».

En plus de l'Olivier de l'année, le public sera invité à voter pendant le gala pour le «Comique malgré lui», qui avait été remis l'année dernière au premier ministre Jean Charest. À qui l'honneur cette année?

PLUS:pc