NOUVELLES

Obama ouvre la voie à la fourniture d'armes américaines aux Somaliens

08/04/2013 03:57 EDT | Actualisé 08/06/2013 05:12 EDT

Le président Barack Obama a ouvert la voie lundi à la fourniture d'armes par les Etats-Unis au gouvernement somalien combattant des extrémistes islamistes, après l'assouplissement d'un embargo par l'ONU.

M. Obama a signé un mémorandum autorisant son secrétaire d'Etat à réfléchir à la livraison d'armements à la Somalie, estimant que cela pouvait servir les intérêts des Etats-Unis et aller dans le sens d'un renforcement de la stabilité en Afrique de l'Est.

La décision de fournir des armes à Mogadiscio n'a pas été formellement prise, a souligné la porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC) Caitlin Hayden. "Les Etats-Unis s'engagent à un partenariat à long terme pour aider les forces armées de Somalie à devenir des forces militaires professionnelles", a-t-elle affirmé.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a décidé début mars d'assouplir pendant une période probatoire d'un an l'embargo sur les armes à destination du gouvernement somalien.

Les nouvelles autorités somaliennes réclamaient la levée de l'embargo imposé au pays depuis 1992, afin de mieux lutter contre le mouvement islamiste shebab et d'exercer une plus grande souveraineté sur leur territoire.

Après la chute du président Siad Barre en 1991, la Somalie a été livrée durant plus de 20 ans aux milices claniques, groupes islamistes et gangs criminels. L'élection en septembre du président Hassan Cheikh Mohamoud a suscité l'espoir de doter enfin le pays de véritables institutions pérennes.

col/tq/sam

PLUS:afp