NOUVELLES

Libye: aucune nouvelles du conseiller disparu depuis une semaine (officiel)

08/04/2013 12:11 EDT | Actualisé 08/06/2013 05:12 EDT

Le Premier ministre libyen, Ali Zeidan, a affirmé lundi n'avoir aucune nouvelle de son conseiller et directeur de bureau enlevé depuis une semaine par des inconnus dans la banlieue de Tripoli.

"Nous ne disposons toujours pas de nouvelles de Mohamed Ali al-Gattous, enlevé dimanche 31 mars dans la localité de Ghout al-Rouman (est) par quatre véhicules armés", a précisé, M. Zeidan, soulignant "suivre cette affaire et espérer que l'homme soit sain et sauf".

Selon M. Zeidan, "le gouvernement agit avec prudence et circonscription envers les ravisseurs afin que la victime revienne sauve à sa famille".

Mohamed Ali al-Gattous, qui venait de Misrata à 2OO km à l'est de Tripoli, a été enlevé probablement lors d'un point de contrôle fictif alors qu'il était en route pour la capitale. Sa voiture a été retrouvée à Tajoura, dans la banlieue-est de Tripoli.

Le Premier ministre avait expliqué alors que son cabinet travaillait "dans des conditions très difficiles", faisant état de "menaces de mort" contre les membres de son gouvernement.

"Le rapt est un problème général en Libye (...) et de nombreuses personnes enlevées sont toujours portées disparues", a rappelé Ali Zeidan, soulignant "la nécessité de s'adapter à cette réalité qui est une des conséquences de la révolution" de 2011 qui a renversé le régime de Mouammar Kadhafi".

"Nous essayons de former des organes sécuritaires le plus rapidement possible mais c'est une entreprise qui demande du temps", a-t-il déclaré.

Il a salué l'initiative d'une brigade d'ex-rebelles originaire de Misrata qui opérait dans la ville de Beidha (est) et a remis son arsenal et équipements aux autorités.

Les nouvelles autorités font face à une insécurité persistante et peinent à former une armée et des forces de l'ordre en raison de la présence de milices qui font la loi dans le pays depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre 2011.

yba/mcl

PLUS:afp