NOUVELLES

Les juristes d'Investissement Québec en grève

08/04/2013 08:51 EDT | Actualisé 08/06/2013 05:12 EDT

Les 11 juristes d'Investissement Québec ont entamé lundi une grève de cinq jours pour protester contre le processus de négociation au sujet du renouvellement de leur convention collective.

Certains d'entre eux ont commencé leur moyen de pression en matinée à Québec sur la route de l'Église, dans le secteur de Sainte-Foy. D'autres juristes doivent manifester en après-midi à Montréal.

Les juristes, membres de l'Association des juristes de l'État (AJE), reprochent à leur employeur de retarder la signature de leur convention collective.

Les deux parties avaient conclu une entente de principe en décembre relativement à la convention collective pour la période de 2010 à 2015. L'entente a été conclue sur la base du règlement obtenu en juillet par les juristes de la fonction publique.

Or, selon le syndicat, Investissement Québec a par la suite fait volte-face. « On a eu la mauvaise surprise de se faire dire par l'employeur que ce précontrat-là n'avait pas été autorisé par la direction d'Investissement Québec, qui a donc refusé de donner suite à l'entente intervenue », déplore Me Sébastien Rochette, président de l'AJE.

« Investissement Québec improvise et fait preuve d'amateurisme dans la négociation du renouvellement de la convention collective. Elle semble aujourd'hui dépassée par les évènements », ajoute-t-il.

Si le conflit ne se règle pas rapidement, l'AJE pourrait déposer une plainte à la Commission des relations du travail du Québec. L'AJE représente les quelque 1150 avocats et notaires des ministères du gouvernement du Québec et de certains organismes publics ou parapublics.

PLUS:rc