NOUVELLES

Israël commémore les six millions de victimes de l'Holocauste

08/04/2013 08:42 EDT | Actualisé 08/06/2013 05:12 EDT

JÉRUSALEM - Israël a observé deux minutes de silence, lundi, à la mémoire des six millions de Juifs massacrés par les Nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Des sirènes antiaériennes ont retenti à 10h dans plusieurs villes du pays. Les Israéliens ont alors cessé toute activité, y compris des automobilistes qui sont descendus de leurs voitures pour se recueillir.

Une cérémonie du dépôt de la couronne s'est déroulé au monument Yad Vashem de Jérusalem, en présence du secrétaire d'État américain John Kerry, du premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou et du président Shimon Pérès.

Au parlement israélien, la Knesset, M. Pérès et d'autres dirigeant ont lu les noms de proches qui ont perdu la vie pendant l'Holocauste. Le président a récité les noms des membres de sa famille qui ont été brûlés vifs dans leur synagogue, en août 1942, avec 2060 membres de leur communauté de Vishneva, un village qui se trouvait alors en Pologne.

Cette lecture fait partie d'un rituel annuel qui vise à personnaliser les six millions de victimes de l'Holocauste.

La Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste est célébrée chaque année le 27 janvier, date de la libération du camp d'extermination d'Auschwitz. La journée commémorative israélienne correspond à la date hébraïque du soulèvement du ghetto de Varsovie.

Cette année marque le 70e anniversaire de ce soulèvement, qui symbolise la résistance des Juifs face aux Nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Par ailleurs, Israël a fermé un poste-frontière avec la bande de Gaza après que des roquettes tirées depuis le territoire contrôlé par le Hamas soient tombées en sol israélien.

La police israélienne affirme que plusieurs roquettes avaient été tirées la veille, alors que débutaient les cérémonies commémoratives de l'Holocauste.

Les attaques n'ont pas fait de blessés.

PLUS:pc