NOUVELLES

Fédéral: les services aux citoyens seront grandement touchés par les coupes

08/04/2013 10:32 EDT | Actualisé 08/06/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Contrairement à ce que soutient le gouvernement Harper, les services gouvernementaux offerts à la population seront grandement touchés par les compressions budgétaires au fédéral, selon une étude du Centre canadien de politiques alternatives.

L'auteur de l'étude, l'économiste David Macdonald, soutient que près de 29 000 postes seront abolis dans la fonction publique fédérale d'ici mars 2016. Le gouvernement conservateur avait plutôt annoncé des compressions de l'ordre de 19 000 postes dans son budget 2012.

En entrevue, M. Macdonald indique que ce sont les services aux citoyens qui seront le plus directement affectés par le départ de près de huit pour cent des fonctionnaires fédéraux d'ici 2016.

Il questionne d'ailleurs la transparence du gouvernement Harper, qui avait maintes fois répété que les coupes épargneraient les services de première ligne offerts aux Canadiens.

Ressources humaines et Développement des compétences Canada sera largement touché, alors que le département sera amputé du quart de sa force de travail à la suite de l'abolition de 5700 postes d'ici 2016.

Les Anciens combattants verront le quart de leurs employés quitter le navire.

Toutes proportions gardées, c'est Statistique Canada qui écopera le plus au cours de cette période d'austérité en perdant le tiers de son personnel.

Plus des trois quarts de la diminution sont attribuables au cycle habituel du recensement. Le nombre d'équivalents temps plein (ETP) atteint un sommet lors d'une année de collecte pour le recensement, et diminue ensuite jusqu'au prochain recensement.

Lors de l'exercice 2011-2012, soit une année de collecte pour le recensement, les ETP totaux à Statistique Canada se chiffraient à 6461. Ces derniers diminueront de 2230 ETP en 2015-2016. De ce nombre, 1711 sont consacrés au recensement, ce qui représente 77 % de l'ensemble de la baisse en ETP.

PLUS:pc