NOUVELLES

Un diplomate saoudien impliqué dans un accident mortel ne peut partir d'Iran

07/04/2013 06:09 EDT | Actualisé 07/06/2013 05:12 EDT

Un diplomate saoudien, accusé d'avoir tué un Iranien dans un accident de la route alors qu'il était "en état d'ébriété", est "empêché" dans l'immédiat de quitter le pays, a déclaré un responsable iranien cité dimanche par l'agence Isna.

L'accident s'est produit le 14 mars et a déjà donné lieu à une protestation du ministère iranien des Affaires étrangères auprès de l'ambassade d'Arabie saoudite, les autorités iraniennes affirmant que le diplomate "conduisait en état d'ébriété".

La consommation d'alcool est interdite en Iran et en Arabie saoudite.

"Plusieurs bouteilles d'alcool ont été découvertes dans la voiture du diplomate et selon les résultats de l'alcootest effectué par la police, il était en état d'ébriété", a déclaré Allaeddine Boroujerdi, président de la Commission du Parlement iranien, cité par Isna.

"Jusqu'à ce que la situation et les droits de la famille (de la victime) soient clarifiés, ce diplomate est empêché de quitter le territoire iranien", a ajouté M. Boroujerdi.

"Il est juste que les diplomates bénéficient de l'immunité, mais ils doivent également respecter les lois des pays" où ils sont en poste, a-t-il fait valoir.

sgh/fc

PLUS:afp