NOUVELLES

Tensions sur la péninsule coréenne: deux généraux annulent un voyage aux É-U

07/04/2013 08:18 EDT | Actualisé 07/06/2013 05:12 EDT

SÉOUL, Corée du Sud - Le plus haut commandant de l'armée américaine en Corée du Sud a annulé un voyage qu'il devait faire la semaine prochaine à Washington afin d'aller témoigner devant le Congrès en raison des tensions avec la Corée du Nord.

Dans un courriel envoyé à l'Associated Press dimanche, la colonnelle Amy Hannah a déclaré que le général James Thurman demeurerait à Séoul par précaution.

Le général Thurman a demandé à un comité du Sénat et à deux comités de la Chambre des représentants de reporter son témoignage, qui devait avoir lieu mardi et mercredi, à une date ultérieure.

Plus tôt dimanche, Séoul avait annoncé que son plus haut dirigeant militaire avait décidé d'annuler un séjour qu'il devait faire prochainement dans la capitale américaine en raison de la situation sur la péninsule coréenne.

Le président du comité sud-coréen des chefs d'état-major, le général Jung Seung-jo, devait rencontrer son homologue américain, le général Martin Dempsey, à Washington le 16 avril dans le cadre d'une visite de routine.

Le comité a révélé dimanche que les deux pays alliés s'étaient entendus pour repousser la rencontre parce que le général Jung ne peut se permettre de passer plusieurs jours à l'étranger alors que Pyongyang multiplie les déclarations belliqueuses.

La Corée du Nord a menacé de lancer des attaques contre la Corée du Sud et les États-Unis, en plus de vouloir produire davantage de carburant pour les armes nucléaires.

Le régime nord-coréen a protesté contre l'exercice militaire annuel mené par Séoul et Washington, et contre les sanctions qui lui ont été imposées à la suite de son essai nucléaire en février.

Environ 28 500 soldats américains sont stationnés en Corée du Sud.

PLUS:pc