NOUVELLES

Ouverture au Qatar d'une conférence sur le développement du Darfour

07/04/2013 04:44 EDT | Actualisé 06/06/2013 05:12 EDT

Une conférence internationale sur le développement du Darfour, région de l'ouest du Soudan dévastée par dix ans de guerre, s'est ouverte dimanche à Doha avec la participation de centaines de responsables gouvernementaux, d'experts de l'ONU et de représentants d'ONG.

"L'heure de la paix a sonné au Darfour, une paix qui a besoin d'être renforcée par le développement", a déclaré à l'ouverture des travaux, le Premier ministre du Qatar, cheikh Hamad Ben Jassem Al-Thani.

La conférence de deux jours espère mobiliser 7,2 milliards de dollars sur six ans pour des projets de routes, de l'eau et d'infrastructure au Darfour, où la rébellion s'est alimentée par le manque de développement.

Cette conférence a été précédée samedi par des manifestations de déplacés au Darfour qui entendaient protester contre l'insécurité persistante dans cette région qui rend difficile leur retour dans leurs villages.

Les déplacés au nombre de 1,4 million sur une population totale de six millions de personnes, vivent dans des camps et dépendent pour vivre de l'assistance des Nations unies et d'organisations humanitaires internationales.

Samedi également, une petite faction de rebelles a signé à Doha un document par lequel elle adhère à un précédent accord de paix avec Khartoum.

Sur le terrain, même si la violence a nettement baissé, les escarmouches se poursuivent entre rebelles et soldats, de même que des accrochages entre tribus rivales, des enlèvements et des vols.

bur/mh/tp

PLUS:afp