NOUVELLES

Allégations de corruption: Hosni Moubarak fera l'objet d'une nouvelle enquête

07/04/2013 11:10 EDT | Actualisé 07/06/2013 05:12 EDT
AFP

LE CAIRE, Égypte - Le procureur en chef de l'Égypte a ordonné l'ouverture d'une nouvelle enquête sur les allégations de corruption contre Hosni Moubarak, une décision qui obligera l'ancien président égyptien à demeurer derrière les barreaux durant son prochain procès.

L'homme de 84 ans sera de retour devant le tribunal le 13 avril pour son rôle présumé dans le massacre de centaines de manifestants durant le soulèvement populaire qui l'a chassé du pouvoir en février 2011.

Une cour d'appel égyptienne avait renversé en janvier le verdict de culpabilité assorti d'une peine d'emprisonnement à vie reçu par Moubarak et exigé la tenue d'un nouveau procès.

Emprisonné depuis avril 2011, Hosni Moubarak est présentement détenu dans un hôpital militaire en raison de son état de santé.

La nouvelle investigation tentera de faire la lumière sur les allégations selon lesquelles Moubarak et sa famille auraient détourné des fonds publics destiné à l'entretien des résidences présidentielles.

L'ex-politicien pourra être interrogé de nouveau durant une période de 15 jours.

INOLTRE SU HUFFPOST

Violences en Égypte pour le 2e anniversaire de la «révolution»