NOUVELLES

Libye: Afriqiyah airways va reprendre sa ligne entre Tripoli et Niamey

07/04/2013 11:43 EDT | Actualisé 07/06/2013 05:12 EDT

La compagnie aérienne libyenne Afriqiyah airways reprendra à partir du 21 avril l'exploitation de sa ligne aérienne entre Tripoli et Niamey au Niger, interrompue en 2011 à la suite de la révolution libyenne, a-t-on appris dimanche d'une source proche de la compagnie.

"Afriqiyah airways va reprendra à partir du 21 avril l'exploitation de sa ligne aérienne reliant Tripoli à Niamey", à indiqué à l'AFP cette source sous couvert de l'anonymat.

Selon cette source, "un vol hebdomadaire sera assuré, dans un premier temps chaque dimanche, entre les deux capitales en attendant la reprise des dessertes de la compagnie vers l'Europe à partir de Tripoli pour assurer un second vol à vers Niamey".

"L'ouverture d'un vol direct entre Tripoli et Niamey intervient à la suite des sollicitations du gouvernement du Niger qui veut répondre aux besoins de ses citoyens pour un vol de correspondance vers l'Europe et les pays du Golfe à partir de la Libye", a rapporté dimanche l'agence de presse libyenne citant le ministre libyen du Transport, Abdelkader Mohamed Ahmed.

La Libye avait décidé en décembre 2012 la fermeture de ses frontières avec ses quatre voisins du sud: l'Algérie, le Niger, le Tchad et le Soudan, en raison de la détérioration de la sécurité dans le sud du pays, décrété "zone militaire fermée".

Outil de propagande de Kadhafi dans sa quête de pouvoir et de notoriété en Afrique, Afriqiyah avait dû interrompre ses vols en mars 2011, en raison de la guerre qui a renversé le régime kadhafiste, avant de reprendre petit à petit ses activités l'été dernier, notamment avec des vols internes.

Cette compagnie, qui desservait une vingtaine de capitales africaines, la plupart du temps à perte, a décidé de tourner la page de l'ancien régime tout en demeurant sur le continent africain.

Equipée uniquement d'Airbus, la compagnie compte actuellement une flotte de 12 avions auxquels devrait s'ajouter une commande en novembre 2012 auprès d'Airbus de quatre A350-900, au prix catalogue de 1,1 milliard de dollars, et six A350-900, conversion d'une ancienne commande de six A350-800.

yba/mcl

PLUS:afp