NOUVELLES

Le fils dépressif d'un pasteur californien bien connu s'est enlevé la vie

07/04/2013 10:45 EDT | Actualisé 07/06/2013 05:12 EDT

LAKE FOREST, États-Unis - Des membres de l'église de Rick Warren, dans le sud de la Californie, ont entamé les événements religieux dominicains avec une prière pour le populaire pasteur évangélique, alors que ce dernier et sa famille tentaient de comprendre le suicide apparent de son fils de 27 ans.

Le pasteur Warren n'était pas présent dimanche, 24 heures après que l'église eut annoncé que Matthew Warren s'était enlevé la vie dans sa maison de Mission Viejo.

Rick Warren, l'auteur du livre à succès «The Purpose Driven Life», est l'un des leaders évangéliques les plus connus aux États-Unis. Il a attiré l'attention à l'échelle nationale en 2009 lorsqu'il a participé à la première cérémonie d'inauguration du président Barack Obama.

Matthew Warren souffrait de problèmes de santé mentale, de dépression profonde et a combattu des pensées suicidaires tout au long de sa vie, a indiqué l'Église communautaire de Saddleback Valley par voie de communiqué, après que le corps du jeune homme eut été retrouvé vendredi soir.

Allison O'Neal, du bureau du coroner du comté, a refusé de divulguer la cause et les circonstances du décès, en attendant une autopsie.

Rick Warren a indiqué dans un courriel envoyé au personnel de l'église que sa femme et lui-même avaient passé un vendredi soir agréable avec leur fils. Mais celui-ci est ensuite rentré chez lui pour s'enlever la vie «dans un moment temporaire de désespoir».

Au cours des ans, Matthew Warren a été traité par les meilleurs médecins des États-Unis, a reçu des conseils et des médicaments, en plus d'avoir été l'objet de nombreuses prières, a dit son père.

L'église du pasteur Warren dit compter plus de 200 prêtres et groupes de soutien pour les parents, les familles, les enfants, les couples, les prisonniers, les gens souffrant de dépendance à la drogue et les gens vivant avec le VIH, la dépression ou d'autres maladies.

PLUS:pc