NOUVELLES

Arabie: 3 mois de sursis pour les étrangers en situation irrégulière

07/04/2013 05:11 EDT | Actualisé 06/06/2013 05:12 EDT

Ryad a donné trois mois aux travailleurs étrangers ne respectant une réglementation leur interdisant de changer d'employeur pour régulariser leur situation, a rapporté dimanche la presse locale.

Le roi Abdallah ben Abdel Aziz a ordonné samedi soir aux ministères de l'Intérieur et du Travail "d'accorder aux travailleurs contrevenants aux règles en vigueur un sursis de trois mois pour régulariser leur situation".

Les autorités ont interdit aux travailleurs de quitter leur employeur d'origine et ont commencé dès le début de l'année à expulser les contrevenants. La campagne s'est intensifiée ces dernières semaines, provoquant la panique chez les travailleurs étrangers.

L'Arabie saoudite compte huit millions de travailleurs étrangers, selon des chiffres officiels, et le nombre de clandestins est estimé à deux millions. Selon les services d'immigration, 200.000 personnes, pour la plupart des Asiatiques, mais également des Yéménites, ont été expulsées en trois mois.

La campagne a privé de nombreuses petites et moyennes entreprises de leurs employés, paralysé des écoles et réduit l'activité dans les services.

Outre les nombreux travailleurs expulsés, des dizaines de milliers de travailleurs ont déserté leur poste de travail, préférant rester terrés chez eux plutôt que de risquer de se faire prendre lors d'une inspection.

Les enseignantes dans les écoles privées, nombreuses parmi les épouses d'expatriés qui ne sont pas autorisées à travailler, sont également restées à la maison, perturbant les cours.

str-aa/at/fc

PLUS:afp