NOUVELLES

Six Américains et un Afghan sont tués par une bombe artisanale en Afghanistan

06/04/2013 08:00 EDT | Actualisé 06/06/2013 05:12 EDT

KANDAHAR, Afghanistan - Des militants ont tué samedi six Américains, dont une jeune diplomate, ainsi qu'un médecin afghan lors de deux attaques survenues en Afghanistan. Il s'agit de la journée la plus macabre pour les États-Unis en huit mois.

Les violences — survenues quelques heures après l'arrivée au pays du plus haut gradé militaire américain pour des consultations avec des responsables afghans et de la coalition — illustrent l'instabilité qui ronge le pays alors que les nations étrangères oeuvrent à rapatrier leurs troupes d'ici la fin de 2014.

Les attaques ont eu lieu quelques jours seulement après que des insurgés eurent lancé un assaut contre un tribunal, tuant plus de 46 personnes dans le cadre de l'un des attentats les plus meurtriers de la guerre, qui en est désormais à sa 12e année.

Les trois membres des forces américaines, les deux civils américains et le médecin ont été tués lorsque le groupe a été frappé par une explosion alors qu'ils se rendaient donner des livres à des élèves d'une école dans le sud du pays, ont mentionné des responsables et le département d'État. L'explosion a eu lieu alors que le convoi de la coalition passait près d'une caravane de véhicules transportant le gouverneur de la province de Zabol vers le même événement.

Un autre civil américain a été tué lors d'une attaque d'insurgés séparée dans l'est de l'Afghanistan, a mentionné l'armée américaine par voie de communiqué.

Il s'agit de la journée la plus sanglante pour les Américains depuis le 16 août dernier, lorsque sept militaires ont été tués lors de deux attaques dans la province de Kandahar, le lieu de naissance de l'insurrection talibane.

PLUS:pc