NOUVELLES

Le président palestinien pourrait limoger le Premier ministre Fayyad (membre du Fatah)

06/04/2013 02:42 EDT | Actualisé 05/06/2013 05:12 EDT

Le président palestinien Mahmoud Abbas pourrait limoger son Premier ministre, a indiqué un membre du Fatah, le mouvement nationaliste que dirige M. Abbas et qui a pour la première fois critiqué ouvertement avec virulence Salam Fayyad.

M. Abbas "penche pour un limogeage de M. Fayyad (...) et la formation d'un nouveau gouvernement", a indiqué tard vendredi soir à l'AFP ce membre du Conseil révolutionnaire du Fatah qui a requis l'anonymat.

"Je suis plus que vous tous en colère contre le gouvernement (...) je ne veux pas dire plus que ça, mais attendez trois jours seulement", a promis M. Abbas, cité par le responsable du Fatah, lors d'une réunion qui s'est tenue vendredi à Ramallah avec les membres du Conseil révolutionnaire.

Le désaccord porte sur la démission du ministre des Finances Nabil Qassis acceptée par M. Fayyad mais refusée par le président Abbas.

M. Qassis, ancien président de l'Université de Bir Zeit en Cisjordanie, entré en mai 2012 dans le nouveau gouvernement formé par Salam Fayyad, avait remis sa démission le 2 mars, sans explication officielle, alors que M. Abbas était en voyage à l'étranger.

"Abbas a informé Fayyad que si Nabil Qassis ne revient pas au ministère des Finances (...) Abbas limogerait le gouvernement et en formerait un nouveau", a indiqué le responsable.

Ancien haut fonctionnaire du FMI, M. Fayyad, âgé de 61 ans, est un économiste respecté par la communauté internationale pour avoir assaini les finances de l'Autorité palestinienne et amélioré l'état de la sécurité en Cisjordanie.

Il dirige le gouvernement de l'Autorité depuis juin 2007, après la prise de contrôle de la bande de Gaza par les islamistes du Hamas.

Les rumeurs se sont multipliées ces derniers jours à Ramallah sur un prochain départ de Salam Fayyad de son poste, à la suite de divergences avec des dirigeants du Fatah.

Confrontée à des difficultés budgétaires chroniques, l'Autorité palestinienne traverse une de ses pires crises financières depuis sa création en 1994.

M. Fayyad a été hospitalisé quelques jours cette semaine en raison d'une pancréatite. Fumeur invétéré, il avait été victime d'un malaise cardiaque lors d'une visite privée aux Etats-Unis en mai 2011 mais il s'était rapidement rétabli.

na-jad-feb/dms/agr/

PLUS:afp