L'effondrement d'un édifice en construction dans une banlieue de Mumbai, en Inde, a fait au moins 68 morts et 70 blessés, selon un nouveau bilan émis samedi.

L'édifice s'est écroulé en début de soirée jeudi dans la banlieue de Thane. Des secouristes équipés de masses, de tronçonneuses à essence et de vérins hydrauliques continuent à fouiller les décombres à la recherche de victimes. Six bouteurs étaient aussi sur place.

Parmi les blessés, 37 se trouvaient toujours dans des hôpitaux de la ville et les autres ont obtenu leur congé après avoir été soignés, a fait savoir Sandeep Malvi, porte-parole de la Corporation municipale locale.

Selon M. Malvi, la plupart des corps ont été retrouvés, mais certains pourraient encore être emprisonnés sous les débris. Seize dépouilles ont été récupérées durant la nuit.

Le porte-parole s'attend à ce que les opérations de secours soient complétées plus tard samedi.

On déplore au moins 17 enfants parmi les victimes. Entre 100 et 150 personnes se trouvaient dans l'édifice au moment de la catastrophe.

Un hôpital voisin était bondé de victimes souffrant de blessures à la tête et de fractures. Les responsables tentaient frénétiquement de retrouver les parents d'une fillette de 10 mois tirée vivante des décombres.

Les quatre premiers étages de l'édifice étaient dotés de bureaux, mais la plupart des occupants avaient quitté les lieux pour le reste de la journée au moment du drame.

Des travailleurs ajoutaient quatre étages à l'édifice et en avaient complété trois avant la chute du bâtiment.

La plupart des victimes sont des travailleurs du secteur de la construction qui demeuraient dans l'édifice. Au moins dix des personnes blessées l'ont été sérieusement.

Les autorités policières ne pouvaient expliquer ce qui avait causé l'effondrement. La police a par ailleurs arrêté le constructeur et son associé.

Les effondrements d'édifices sont chose commune en Inde où les constructeurs ont tendance à précipiter les travaux en faisant usage de matériaux de piètre qualité. Aussi, les édifices de plusieurs étages sont souvent érigés sans une supervision adéquate.


Associated Press