NOUVELLES

États-Unis: le Pentagone reporte un test de missile à cause des tensions avec la Corée du Nord

06/04/2013 07:45 EDT | Actualisé 06/06/2013 05:12 EDT
AP
Defense Secretary Chuck Hagel gestures while speaking during a news conference at the Pentagon, Thursday, March 28, 2013. The Pentagon says it's easing the impact of automatic budget cuts on as many as 800,000 civilian employees, sharply reducing the number of unpaid furlough days they will have to take in coming months. Hagel said Thursday a new spending law lets the military services cut furlough days from 22 to 14. (AP Photo/Jacquelyn Martin)

WASHINGTON - Le Pentagone a reporté le test d'un missile balistique intercontinental qui devait avoir lieu la semaine prochaine à une base aérienne en Californie en raison de tensions grandissantes avec la Corée du Nord, a fait savoir un responsable militaire américain haut-placé, samedi.

Selon ce responsable, le secrétaire à la Défense Chuck Hagel a repoussé le test du Minuteman 3, prévu depuis longtemps, de crainte que le lancement soit mal interprété et aggrave la crise actuelle.

Le responsable n'était pas autorisé à parler publiquement et a requis l'anonymat.

L'armée nord-coréenne a averti qu'elle a été autorisée à attaquer les États-Unis en utilisant des armes nucléaires «plus petites, plus légères et diversifiées».

Des officiels sud-coréens ont indiqué que le Nord avait déplacé au moins un missile «de portée considérable» à sa côte est, ce qui suggère qu'un lancement pourrait ête imminent.

L'exercice militaire annuel des États-Unis et de la Corée du Sud est en cours, et des navires de guerre ainsi que des bombardiers se trouvent dans la région.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les grands moments de tension nucléaire entre Corée du Nord et reste du monde