NOUVELLES

Des heurts entre chrétiens et musulmans font cinq morts en Égypte

06/04/2013 11:09 EDT | Actualisé 06/06/2013 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - Des heurts entre musulmans et chrétiens ont éclaté samedi dans une ville voisine du Caire, en Égypte, faisant au moins cinq morts, ont annoncé des responsables de la sécurité.

Des enquêteurs ont dit attendre les rapports d'autopsie pour préciser de quelle façon les hommes — quatre chrétiens et un musulman — avaient été tués dans la petite ville de Khosoos, à 20 kilomètres au nord de la capitale.

Le bureau du président Mohammed Morsi a publié un communiqué condamnant la violence et «toute action visant à déstabiliser l'unité et la cohésion de la société égyptienne».

Les tensions entre chrétiens et musulmans se sont accrues sous l'ancien régime d'Hosni Moubarak, et une bombe a tué des chrétiens coptes quelques semaines seulement avant la révolte de 2011 qui a eu raison du dictateur. En l'absence d'une puissante police depuis la révolte, les attaques sont devenues plus fréquentes.

Selon la police, les accrochages ont débuté lorsque de jeunes musulmans ont dessiné des symboles haineux sur un institut islamique et une mosquée. Des témoins chrétiens et des musulmans du voisinage ont commencé à se disputer et, rapidement, des résidants armés ont commencé à échanger des coups de feu.

Des habitants interviewés par l'Associated Press ont toutefois offert des témoignages différents à propos de ce qui a déclenché les violences, et ont affirmé que la police était arrivée des heures après la fin des heurts. Certains résidants ont soutenu que les violences avaient été provoquées par des familles rivales; d'autres ont plutôt dit que le tout avait débuté après qu'une femme eut été harcelée dans la rue.

Les différentes déclarations n'ont pas pu être confirmées dans l'immédiat.

Les heurts ont également provoqué l'éclatement d'un incendie près d'une église, qui est désormais fermée et gardée par des véhicules blindés de la police. Plusieurs épaves de voitures incendiées gisent dans la rue.

Les chrétiens coptes forment environ 10 pour cent des 85 millions d'habitants de l'Égypte.

PLUS:pc