NOUVELLES

Robert Lamontagne devient DG de la Ville de Montréal

05/04/2013 06:06 EDT | Actualisé 05/06/2013 05:12 EDT
CP

La Ville de Montréal a officialisé vendredi la nomination de son nouveau directeur général, Robert Lamontagne, qui succède à Guy Hébert.

L'ancien directeur des Finances a été nommé par un comité restreint multipartite, qui comprend le maire Michael Applebaum et quatre autres élus. Cette décision a été entérinée vendredi après-midi par le conseil municipal, lors d'une assemblée extraordinaire.

Robert Lamontagne est donc confirmé dans ses fonctions, puisqu'il assurait l'intérim à la direction générale de la Ville depuis le départ de Guy Hébert. L'ancien DG a remis sa démission au maire après s'être retrouvé au coeur d'allégations d'ingérence dans l'administration du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). M. Hébert a toujours nié les allégations, affirmant être victime d'un malentendu.

Lors d'un point de presse à la sortie du conseil, le nouveau DG s'est dit à l'aise dans ses nouvelles fonctions, même s'il est conscient d'arriver à un moment difficile pour l'administration municipale.

« Tout ce que j'ai à faire, c'est le travail de directeur général, et en fonction de ce que j'aurai fait, la prochaine administration jugera si ça sera moi ou quelqu'un d'autre », a-t-il affirmé.

S'il est remercié par la prochaine administration, Robert Lamontagne aura droit à un an de salaire à titre de prime de départ, soit 270 000 $. Guy Hébert recevait, lui, 300 000 $ annuellement.

Par ailleurs, la Ville a voté à l'unanimité vendredi en faveur de l'octroi de contrats d'asphaltage à certaines entreprises qui ont été citées lors des audiences de la Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction, présidée par la juge France Charbonneau.