NOUVELLES
05/04/2013 11:34 EDT | Actualisé 05/06/2013 05:12 EDT

L'ex-leader de Dire Straits Mark Knopfler critique la Russie et annule des shows

LONDRES - Le guitariste Mark Knopfler a annulé deux concerts en Russie pour protester contre ce qu'il perçoit comme des attaques à l'endroit de groupes de défense des droits de la personne.

L'ancien leader de Dire Straits abandonne les prestations de juin à Moscou et Saint-Petersbourg, à la suite d'interventions dans les bureaux russes de groupes tels que Human Rights Watch et Amnistie Internationale, selon un message sur son site Internet publié vendredi.

Les autorités russes ont perquisitionné les bureaux de centaines d'organisations non gouvernementales le mois dernier dans le but de s'assurer qu'elles respectent une loi requérant pour la plupart un enregistrement en tant qu'«agents étrangers».

Mark Knopfler devait se produire à Moscou le 7 juin, et à Saint-Petersbourg le jour suivant.

Fin mars, les autorités russes ont perquisitionné les bureaux de Human Rights Watch et de Transparency International à Moscou, intensifiant la pression dont font l'objet les organisations non gouvernementales.

Human Rights Watch milite en faveur des droits de la personne tandis que Transparency lutte contre la corruption.

Une représentante de HRW avait indiqué que des représentants du bureau du procureur général accompagnés d'agents de l'impôt procédaient à une vérification non annoncée et qu'ils réclamaient des documents.

Ces perquisitions ont débuté quand le président russe Vladimir Poutine a profité d'un discours devant le Bureau fédéral de sécurité, le successeur du KGB, pour lui demander de porter une attention plus étroite aux groupes qui reçoivent un financement étranger.

PLUS:pc