NOUVELLES

Le déficit commercial du Canada s'élargit avec une baisse des exportations

05/04/2013 02:55 EDT | Actualisé 05/06/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Le déficit commercial de marchandises du Canada s'est élargi pour atteindre un milliard $ en février, décevant ainsi les économistes et les marchés, qui s'attendaient à ce que l'amélioration de la situation économique aux États-Unis permette au Canada d'afficher son premier surplus commercial en près d'un an.

Les exportations ont plutôt chuté de 0,6 pour cent à cause de volumes à la baisse, et Statistique Canada a également revu à la baisse le déficit commercial de janvier à 746 millions $, soit presque trois fois la taille de ce qui avait été annoncé initialement.

Les économistes s'attendaient à un léger surplus à cause de signaux plus positifs du côté des États-Unis, le principal partenaire commercial du Canada, et du déclin de la valeur du dollar en février, ce qui aurait dû profiter aux exportateurs.

Mais les exportations vers les États-Unis ont plutôt chuté de 1,1 pour cent, à 28,4 milliards $, tandis que les exportations ont augmenté de 0,8 pour cent, pour atteindre 25 milliards $, ce qui a réduit le déficit commercial avec les États-Unis à 3,4 milliards $, contre 3,9 milliards $ en janvier.

Les économistes n'ont toutefois pas perdu espoir de voir les exportations prendre du mieux.

«Même si la baisse des exportations de février est quelque peu décourageante, nous anticipons que la vigueur des exportations prendra un meilleur élan vers la fin de l'année, car les États-Unis ont toujours un freinage fiscal important avec lequel ils doivent composer à court terme», a expliqué Jonathan Bendiner, économiste à la Banque TD.

Les exportations de véhicules automobiles et de pièces pour véhicule automobile ont augmenté de 5,6 pour cent, pour atteindre 5,4 milliards $. En contrepartie, les exportations d'énergie ont été faibles, tandis que celles de minéraux et de métaux ont chuté de sept pour cent. Les exportations de matériel et de pièces électroniques et électriques ont baissé de 5,2 pour cent pour se chiffrer à 1,8 milliard $.

Au total, les exportations ont baissé à 38,5 milliards $ alors que les importations ont augmenté de 0,1 pour cent à 39,5 milliards, parce que les gains réalisés dans sept des 11 secteurs les plus importants ont été contrebalancé par une baisse importante baisse des importations de produits énergétiques.

Les exportations aux pays autres que les États-Unis ont augmenté de 0,9 pour cent pour atteindre 10,1 milliards $, tandis que les importations ont baissé de 0,9 pour cent à 14,5 milliards $, ce qui a fait reculer le déficit commercial avec le reste du monde à 4,4 milliards $, contre 4,6 milliards $ le mois précédent.

Des économistes ont indiqué que la faiblesse des exportations, particulièrement parce qu'elle est davantage attribuable à une baisse des volumes expédiés plutôt qu'aux prix, était un signal négatif pour le rendement économique du mois.

PLUS:pc