NOUVELLES

Etats-Unis: la moitié des conducteurs répondent au téléphone au volant

05/04/2013 02:15 EDT | Actualisé 05/06/2013 05:12 EDT

Un conducteur américain sur deux répond au téléphone quand il est au volant, tandis que 660.000 Américains sont à tout moment en train d'envoyer des textos ou de téléphoner en conduisant, a rapporté vendredi l'Agence américaine de sécurité routière.

Environ 48,6% des conducteurs américains ont répondu à des appels téléphoniques dans leur voiture en 2012, et près d'un quart des conducteurs (23,9%) ont eux-même passé des coups de fil au volant, selon une enquête d'opinion de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA).

Ces chiffres restent inchangés par rapport à l'année précédente.

Parmi ces conducteurs, environ 5%, soit 660.000, étaient à tout moment en train de téléphoner ou d'envoyer des textos en conduisant, avait par ailleurs calculé la NHTSA en 2011.

Pourtant, 74% des conducteurs américains, qui sont environ 210 millions, sont favorables à une interdiction de l'utilisation du téléphone portable en voiture, et 94% soutiennent une interdiction de rédiger des textos en conduisant, selon le sondage réalisé en 2012.

Environ 39 des 50 Etats américains bannissent désormais les textos au volant, et 10 Etats interdisent l'utilisation des téléphones portables, mais ces interdictions sont souvent ignorées, selon des observateurs.

Dans un communiqué publié vendredi à l'occasion du mois contre la distraction au volant, le secrétaire américain aux Transports Ray LaHood a estimé que ce genre de conduite devenait "sérieusement et gravement contagieuse" sur les routes américaines.

Plus de 3.300 personnes ont été tuées et 387.000 blessées en 2011 dans des accidents de la route qui impliquaient un conducteur inattentif, selon les dernières données de la NHTSA disponibles.

rom/are/bdx

PLUS:afp