NOUVELLES

D'autres Sud-Coréens quittent la Corée du Nord et le complexe industriel Kaesong

05/04/2013 01:01 EDT | Actualisé 05/06/2013 05:12 EDT

PAJU, Corée du Sud - D'autres Sud-Coréens ont commencé à quitter la Corée du Nord et le complexe industriel où ils travaillent, quatre jours après que Pyongyang eut fermé la frontière aux citoyens et aux biens.

Selon le ministère de l'Unification de Séoul, sept autres résidants de la Corée du Sud ont quitté le complexe industriel de Kaesong samedi matin, et une centaine parmi les quelque 600 toujours sur place devaient rentrer à la maison d'ici la fin de la journée.

Un gérant interviewé alors qu'il quittait les lieux a déclaré que la Corée du Nord avait amplifié la sécurité le long de la frontière.

Le complexe industriel représente la dernière trace de la collaboration Nord-Sud. La décision d'y bloquer la circulation est l'un des nombreux gestes provocateurs que Pyongyang a posés, récemment, en réaction aux sanctions des Nations unies après que la Corée du Nord eut effectué un test nucléaire le 12 février, et aux exercices militaires des troupes américaines et sud-coréennes actuellement en cours.

Plus tôt cette semaine, la Corée du Nord a suggéré que les diplomates à Pyongyang quittent la capitale pour leur propre sécurité.

PLUS:pc