NOUVELLES

Bombardier: la rémunération des hauts dirigeants a reculé de 19 pour cent

05/04/2013 03:27 EDT | Actualisé 05/06/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - La rémunération totale des cinq plus hauts dirigeants de Bombardier (TSX:BBD.B) a reculé de 19 pour cent en 2012 pour s'établir à 17,9 millions $ US.

Le président et chef de la direction de la multinationale québécoise, Pierre Beaudoin, a vu sa rémunération totale passer de 8,17 millions $ US en 2011 à 5,98 millions $ US en 2012. Il a notamment eu droit à un salaire de base de 1,4 million $ US, à des actions évaluées à 2,46 millions $ US, à des options évaluées à 1,23 million $ US et à une prime de rendement de 761 100 $ US.

La rémunération des quatre autres plus hauts dirigeants de Bombardier a également diminué en 2012.

Rappelons que les profits nets de l'exercice ont atteint 588 millions $ US, en baisse de 29,8 pour cent par rapport aux 837 millions $ US dégagés en 2011.

Le président du conseil d'administration de Bombardier, Laurent Beaudoin, a quant à lui reçu une rémunération totale de 1,83 million $ US en 2012, en hausse de 5,2 pour cent par rapport à celle de 1,74 million $ US en 2011. La majeure partie de ces sommes est constituée de prestations de retraite.

L'action de Bombardier a clôturé vendredi à 3,93 $ à la Bourse de Toronto, un cours inchangé par rapport à la fermeture de la veille.

PLUS:pc