NOUVELLES
04/04/2013 04:24 EDT | Actualisé 03/06/2013 05:12 EDT

Un canular met une école de La Prairie en état d'alerte

Cinq adolescents ont été arrêtés jeudi après-midi pour avoir déclenché inutilement une opération policière dans une école secondaire de La Prairie, au sud de Montréal.

Peu avant 15 h, la police a reçu un appel anonyme concernant un coup de feu à l'école La Magdeleine.

« Les élèves et le personnel ont été immédiatement placés en confinement barricadé, et après il y a eu une fouille policière de l'école », a indiqué le porte-parole de la Régie intermunicipale de Roussillon, François Michaud.

La vingtaine de policiers déployés sur les lieux ont rapidement fouillé l'école pour se rendre compte qu'il s'agissait d'un canular et qu'aucun coup de feu n'avait été tiré.

« Dans l'intercom, ça dit code blanc, donc on se doute que c'est une fusillade. Pendant une heure et quart, on reste en-dessous des bureaux. Nos professeurs ont bien été formés car ils sont restés calmes », raconte Guillaume Rousseau, un élève de 4ème secondaire de l'établissement.

L'opération policière a pris fin vers 16 h 15, mais la police n'a pas confirmé si les personnes arrêtées étaient des élèves de l'école La Magdeleine.

Les cinq personnes feront face à des accusations de méfait public.

Au moins une personne a été transportée à l'hôpital, vraisemblablement en raison d'un malaise.

Un peu plus de 2000 élèves fréquentent cet établissement scolaire.

PLUS:rc