NOUVELLES
04/04/2013 04:53 EDT | Actualisé 03/06/2013 05:12 EDT

Terroristes canadiens en Algérie: la GRC demande l'aide du public

PC

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) confirme que les restes humains découverts en janvier sur un site gazier en Algérie, à la suite d'une attaque terroriste, appartenaient effectivement à deux Canadiens, Ali Medlej et Xristos Katsiroubas.

En conférence de presse, le porte-parole de la GRC, Marc Richer, a demandé l'aide du public pour mieux comprendre les circonstances entourant le départ du Canada des deux jeunes. La police fédérale a mis sur pied une ligne téléphonique pour ceux qui auraient de l'information sur eux ou sur « tout autre individu qui considère quitter le Canada pour prendre part à des complots terroristes ».

Quatre Ontariens sont liés au carnage sur le site gazier d'In Amenas, attribué à Al-Qaïda, qui a fait 70 morts. Ali Medlej et Xristos Katsiroubas ont péri dans l'attentat.

La GRC n'a pas voulu confirmer l'identité d'un troisième homme, Aaron Yoon, qui, selon la CBC, a voyagé au Maghreb avec eux, mais n'a pas pris part à l'attaque. Il est actuellement emprisonné en Mauritanie. Aaron Yoon a lui aussi étudié à l'école secondaire London South et s'est converti à l'Islam.

Le quatrième homme serait porté disparu.