NOUVELLES
04/04/2013 06:42 EDT | Actualisé 04/06/2013 05:12 EDT

Royaume-Uni: la prison à vie pour un incendie qui a tué six enfants

LONDRES - Le père de six enfants britanniques qui ont perdu la vie dans un incendie a été condamné jeudi à la prison à vie sans possibilité de libération avant 15 ans.

La juge Kathryn Thirlwall a fait porter l'essentiel de la responsabilité du drame à Mick Philpott, qu'elle a décrit comme un homme dangereux.

La femme de Philpott, Mairead, et un ami, Paul Mosley, ont chacun reçu des peines de 17 ans de prison pour homicide involontaire coupable.

Les trois individus avaient déjà été reconnus coupables d'avoir allumé l'incendie qui a coûté la vie aux six enfants en mai dernier.

Les procureurs ont expliqué que Mick et Mairead Philpott avaient prévu sauver leurs enfants et ensuite attribuer l'incendie à l'ancienne maitresse de M. Philpott, de manière à lui donner un avantage dans une querelle de garde d'enfants.

Le couple et un ami avaient prévu endormir tous les enfants dans une même pièce et ensuite les sauver en fracassant la fenêtre. Leur plan a mal tourné dans les flammes ont pris une ampleur imprévue et que le père a été incapable de briser la vitre.

Les enfants, qui étaient âgés de 5 à 13 ans, dormaient dans leur lit quand l'incendie a éclaté. Cinq d'entre eux sont morts le matin du sinistre et le sixième a succombé à ses blessures trois jours plus tard.

Les soupçons de la police se sont rapidement tournés vers le couple et un micro placé dans leur chambre de motel a permis de recueillir des preuves incriminantes.

M. Philpott était déjà connu pour son mode de vie inhabituel. L'homme de 56 ans, qui a eu 17 enfants avec cinq femmes différentes, habitait conjointement avec sa femme de 32 ans et avec sa petite amie. Il avait déjà été reconnu coupable de tentative de meurtre.

PLUS:pc