NOUVELLES
04/04/2013 11:49 EDT | Actualisé 04/06/2013 05:12 EDT

Procès Laliberté : le coup de couteau au thorax a été fatal, selon la pathologiste

Le procès pour meurtre de Pierre-Olivier Laliberté s'est poursuivi jeudi avec le témoignage de la Dre Caroline Tanguay, la pathologiste qui a réalisé l'autopsie de la victime.

La spécialiste a confirmé que Michaël Cadieux a reçu 14 coups de couteau, dont un au thorax. La Dre Tanguay a expliqué que cette plaie lui avait été fatale. La lame a coupé une côte, tranché une artère avant de perforer un poumon et atteindre le coeur du jeune homme de 20 ans.

Plus tôt lors de ce troisième jour de procès, les deux ambulanciers qui sont intervenus dans l'appartement de la rue de l'Aqueduc, dans le quartier Saint-Sauveur, ont aussi raconté leur intervention. Pendant leur témoignage, Barbara Fortin St-Pierre, qui a elle-même reçu 13 coups de couteau, a quitté la salle en pleurs. L'émotion était trop forte lorsqu'un ambulancier a raconté comment il avait tenté de sauver la vie à son amoureux Michaël Cadieux. La jeune femme n'a pas assisté au témoignage de la pathologiste.

Le procès qui se déroule devant juge et jury a été ajourné jeudi. Pierre-Olivier Laliberté est accusé de meurtre au premier degré, de tentative de meurtre et d'introduction par effraction.

PLUS:rc