Le site Babble propose une liste de choses à ne PAS dire à une femme enceinte, avec une réponse que personne n’ose formuler, mais qui ferait beaucoup de bien.

Es-tu certaine que ce ne sont pas des jumeaux?

« Non, en fait, je ne suis pas sûre. Laisse-moi donner un coup de fil à mon médecin, juste au cas où un mystérieux deuxième bébé aurait réussi à se cacher dans mon utérus jusqu’à maintenant. »

Tu sembles avoir pris plus de poids durant cette grossesse que durant ta précédente!

« Merci de me le rappeler. J’adore quand les gens réalisent qu’une 2e (ou une 3e) grossesse est souvent plus difficile puisque j’ai déjà un enfant et beaucoup moins de temps pour m’occuper de moi, mais ne m’offrent aucune aide ou aucune solution. »

Ne le prends pas mal, mais… es-tu enceinte?

Dit avec un très large sourire : « Attends... Mais, alors ce serait pour ÇA que je n'arrête pas de prendre du ventre... »

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net

Loading Slideshow...
  • 1. Ne pas oublier les petits détails

    Si vous vous absentez pour une longue période, il peut être utile de transporter des sacs de plastique et des blocs réfrigérants.

  • 2. Planifier à l’avance

    Vous pouvez par exemple vous informer pour savoir si le lieu où vous vous rendez dispose d’un endroit propice à tirer votre lait.

  • 3. Vérifier, et vérifier à nouveau

    C’est parfois difficile, avec un bébé, de se souvenir d’apporter tout ce dont on a besoin. Pour éviter d’oublier des articles essentiels, il vaut mieux s’assurer plusieurs fois que l’on a tout avant de quitter la maison.

  • 4. Ne pas hésiter à demander de l’aide

    Peu importe où vous vous trouvez, n’hésitez pas à demander aux gens de vous accommoder. Ceux-ci pourront vous aider à trouver une salle privée, par exemple.

  • 5. Se procurer un tire-lait de bonne qualité

    Même si ce n’est pas donné, un bon tire-lait, qui est portable, léger, facile à utiliser et facile à nettoyer, vaut son pesant d’or.

  • 6. Connaître ses droits

    Personne ne peut vous empêcher de tirer votre lait, ni de transporter du lait maternel avec vous, et ce, même si l’enfant n’est pas présent. Ceci est particulièrement utile si par exemple vous devez passer par la sécurité dans un aéroport.