NOUVELLES
04/04/2013 08:27 EDT | Actualisé 04/06/2013 05:12 EDT

Paradis fiscaux : nouvelle tuile pour le président français

Déjà embarrassé par les aveux d'évasion fiscale de son ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, le président français François Hollande reçoit une deuxième tuile en deux jours. Cette fois, c'est son trésorier de campagne Jean-Jacques Augier qui aurait également eu recours à des paradis fiscaux.

L'enquête journalistique internationale, à laquelle Radio-Canada a participé, révèle que M. Augier est actionnaire de deux sociétés extraterritoriales dans les îles Caïmans par le biais de sa société de participation financière Eurane. L'une des sociétés a été fondée en 2005 et l'autre en 2009. M. Augier est actif dans le milieu de l'édition et il a ouvert une chaîne de librairies en Chine.

M. Augier, 59 ans, s'est défendu en avançant que toutes ses activités étaient légales, mais cette défense laisse plusieurs citoyens perplexes, puisque c'est exactement ce que prétendait Jérôme Cahuzac avant de passer aux aveux.

Jean-Jacques Augier est un proche collaborateur de M. Hollande. Les deux hommes ont fréquenté l'université - l'École Nationale d'Administration publique - ensemble et ils ont été diplômés au sein de la même promotion.

Le président français n'a toujours pas réagi à ces nouvelles révélations, mais l'opposition française se déchaîne contre la présidence.

L'équipe d'enquête journalistique internationale a mis la main sur une masse impressionnante de documents confidentiels qui font état de transactions financières de plus de 100 000 personnes bien nanties de la planète, dont des centaines de Canadiens.

Une centaine d'autres personnalités françaises se retrouveraient sur la liste d'investisseurs qui ont des intérêts dans des paradis fiscaux. Des centaines de personnalités européennes seraient également sur cette liste, une révélation qui heurte la population des pays aux prises avec de sévères crises économiques. Une centaine de sociétés grecques, dont seulement quatre ont enregistré leurs activités auprès du Trésor grec, se retrouvent notamment sur cette liste d'investisseurs qui recourent aux paradis fiscaux.

PLUS:rc