NOUVELLES
04/04/2013 04:38 EDT | Actualisé 04/06/2013 05:12 EDT

La Banque du Japon adopte des mesures énergiques afin de relancer l'économie

TOKYO - Le Japon a adopté des mesures énergiques afin d'accroître les prix à la consommation, d'encourager l'emprunt et de relancer la troisième plus importante économie au monde.

À l'instar de la Réserve fédérale des États-Unis, la banque centrale japonaise compte injecter davantage de fonds dans son système financier — soit la mesure la plus lourde de conséquences jusqu'à présent prise pour inciter les consommateurs et entreprises à emprunter et dépenser.

L'initiative de la Banque du Japon aura également pour effet de faire baisser la valeur du yen. Une devise de valeur moins élevée rendra les biens japonais — des automobiles de Toyota aux téléviseurs de Sony — plus abordables pour les Américains et autres étrangers. Et elle rendra les exportations en provenance des États-Unis et d'ailleurs plus dispendieuses au Japon.

Cette mesure survient alors que d'importantes banques centrales à travers le monde interviennent afin d'encourager l'emprunt et de stimuler leurs économies.

Jeudi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a fait savoir que la BCE envisageait d'agir davantage pour relancer l'économie au ralenti de la zone euro. La banque a laissé son taux directeur inchangé à 0,75 pour cent, mais M. Draghi a indiqué qu'une hausse de ce taux avait fait l'objet d'un entretien.

Dan Akerson, chef de la direction de General Motors, a affirmé à CNBC qu'il craignait que les politiques de la Banque du Japon donneraient aux constructeurs automobiles japonais un avantage en matière de prix face à GM aux États-Unis.

PLUS:pc