NOUVELLES
04/04/2013 08:17 EDT | Actualisé 04/06/2013 05:12 EDT

La Banque centrale européenne pourrait prendre des mesures de relance économique

FRANCFORT - Alors que l'économie perd du terrain et que le chômage en gagne, le dirigeant de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a affirmé jeudi que des mesures plus agressives pourraient être prises afin de stimuler la croissance si la reprise souhaitée ne commence pas sous peu.

La BCE envisage une série de gestes à poser pour accroître les prêts aux entreprises et redonner du souffle à l'économie en perte de vitesse de la zone euro, en récession depuis un peu plus d'un an, a indiqué son dirigeant.

M. Draghi a indiqué que les responsables de la banque avaient eu, lors de leur rencontre mensuelle sur la politique monétaire, un sérieux entretien quant à la possibilité de diminuer le taux directeur de la banque et sur d'autres façons de relancer l'économie de la région. La zone euro souffre du lourd endettement de ses gouvernements et des mesures d'austérité visant à régler le problème.

La BCE a finalement décidé de maintenir son taux directeur inchangé à 0,75 pour cent, son niveau depuis juillet 2012.

Les analystes ont vu dans les propos de M. Draghi, tenus dans le cadre de la conférence de presse mensuelle de la BCE à Francfort, en Allemagne, un signe que la banque centrale se rapprochait davantage d'une réduction du taux, entre autres mesures de relance, si jamais la reprise prédite par la banque pour la deuxième moitié de l'année devait tarder à se concrétiser.

Les remarques de M. Draghi constituent «un solide indice qu'ils pourraient agir très bientôt», a affirmé Christian Schulz, de la Berenberg Bank, à Londres.

M. Draghi n'a pas précisé ce que la BCE envisageait de faire pour relancer l'économie des 17 pays de l'Union européenne qui ont pour devise l'euro.

Des analystes ont cependant estimé que la banque centrale cherchait probablement des façons d'encourager les prêts aux moyennes entreprises afin que celles-ci puissent croître et embaucher de nouveaux employés.

PLUS:pc