NOUVELLES
04/04/2013 10:09 EDT | Actualisé 04/06/2013 05:12 EDT

Hollande juge "urgent" de parvenir à une solution sur le Sahara occidental

Le président français François Hollande a jugé "urgent", jeudi devant le Parlement marocain, de parvenir à un règlement négocié sur le Sahara occidental, réaffirmant que le plan d'autonomie proposé par le Royaume chérifien était "une base sérieuse et crédible" de négociation.

Evoquant "cette question qui attend son règlement depuis plus de 30 ans", M. Hollande a estimé que "la crise au Sahel rend encore plus urgente la nécessité de mettre fin à cette situation".

"La France soutient la démarche du secrétaire général des Nations unies pour parvenir à un règlement politique acceptable" sur la base des résolutions de l'Onu, a-t-il poursuivi.

"Le plan présenté en 2007 par le Maroc prévoit un statut de large autonomie pour la population" de cette région et "je le redis ici, c'est une base et sérieuse et crédible en vue d'une solution négociée", a-t-il lancé, très applaudi par les députés, debout dans l'hémicycle.

Ex-colonie espagnole, le Sahara occidental est contrôlé par le Maroc qui propose une large autonomie sous sa souveraineté. Mais les indépendantistes du Front Polisario, soutenus par l'Algérie, réclament un référendum d'autodétermination.

Mardi, le Front Polisario a appelé la France à "réviser sa position" sur le Sahara Occidental, "perçue comme un obstacle pour les intérêts bien compris de la France".

swi/ob/cnp

PLUS:afp