NOUVELLES
04/04/2013 05:48 EDT | Actualisé 04/06/2013 05:12 EDT

Des élections d'ici 18 mois en Centrafrique, promet le président autoproclamé

BANGUI, République centrafricaine - Le président autoproclamé de la République centrafricaine s'est engagé à tenir des élections d'ici 18 mois après avoir annoncé qu'il resterait au pouvoir jusqu'en 2016, a indiqué jeudi un porte-parole.

Le coup d'État de Michel Djotodia, survenu il y a environ deux semaines, à forcé à l'exil celui qui dirigeait le pays environ une décennie, François Bozizé. Le putsch a été critiqué par les États-Unis, l'Union africaine et d'autres joueurs sur la scène internationale.

Lors d'un sommet régional qui se tenait mercredi au Tchad, on a exhorté Michel Djotodia à organiser des élections démocratiques d'ici 18 mois et à mettre sur pied un conseil de transition pouvant assurer la gouvernance du pays jusqu'à ce scrutin.

Le porte-parole du gouvernement rebelle, Crepin Mboli-Goumba, a déclaré jeudi que le leader autoproclamé avait accepté «toutes les recommandations».

PLUS:pc