NOUVELLES
04/04/2013 11:16 EDT | Actualisé 04/06/2013 05:12 EDT

Chimiothérapie mal dosée : la province annonce une enquête indépendante

Une enquête indépendante sera ouverte afin de comprendre comment des traitements de chimiothérapie trop dilués se sont retrouvés dans des hôpitaux ontariens et pour éviter que cela se reproduise.

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, et la ministre de la Santé, Deb Matthews, l'ont annoncé jeudi lors d'une conférence de presse.

Elles n'ont toutefois pas précisé qui mènera l'enquête.

Par ailleurs, un recours collectif sera bientôt déposé contre l'entreprise pharmaceutique de Hamilton qui a fourni le traitement de chimiothérapie mal dosé à cinq hôpitaux canadiens, dont quatre en Ontario et un au Nouveau-Brunswick.

Ce traitement trop dilué a été administré à plus d'un millier de patients atteints d'un cancer au Canada.

PLUS:rc