NOUVELLES
03/04/2013 06:27 EDT | Actualisé 03/06/2013 05:12 EDT

Washington demande à la Corée du Nord de cesser ses menaces

La Maison Blanche a demandé mercredi à la Corée du Nord de cesser ses menaces après que l'Etat communiste a encore accru sa rhétorique belliqueuse en disant son armée prête à déclencher d'éventuelles frappes nucléaires contre les Etats-Unis.

"Nous avons vu aujourd'hui une nouvelle déclaration de la Corée du Nord, qui brandit encore une fois une menace non constructive", a déclaré la porte-parole du Conseil national de sécurité, Caitlin Hayden.

"C'est une nouvelle déclaration provocante qui isole encore un peu plus la Corée du Nord du reste de la communauté internationale et souligne son besoin de développement économique", a-t-elle ajouté.

"La Corée du Nord devrait arrêter ses menaces provocantes et plutôt essayer de se conformer à ses obligations internationales", a encore dit Mme Hayden.

Dans un communiqué cité par l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA, l'état-major général de l'armée déclare informer officiellement Washington que les menaces américaines seront "écrasées" par des "moyens de frappe nucléaire". "L'opération impitoyable" des forces nord-coréennes "a été définitivement examinée et ratifiée", affirme le communiqué.

Le mois dernier la Corée du Nord avait déjà menacé les Etats-Unis d'une frappe nucléaire préventive.

Mais même si Pyongyang a conduit avec succès un test nucléaire il y a quelques semaines, la plupart des experts s'accordent à dire que l'Etat communiste ne dispose pas encore de la technologie lui permettant de monter des ogives nucléaires sur des missiles balistiques capable d'atteindre les bases américaines du Pacifique ou le territoire américain.

col/bdx/jca

PLUS:afp